Aller au contenu principal
chargement
1902 1903 1906 1908 1911 1911bis- 1912 1914 1920 1925 1925bis 1928 1931 1941 1942 1947 1947bis- 1949 1956 1965 1986 2006

L’association a été fondée par l’Abbé Jean Viollet en 1902

Créé en 1902 par l’Abbé Viollet, Le Moulin Vert (situé à l’origine au 92, rue du Moulin Vert, Paris 14ème, d’où son nom) est à l’origine une association laïque regroupant des familles « soucieuses de défendre leurs intérêts moraux et matériels ».

Elle se préoccupait en particulier d’apporter une aide aux familles les plus démunies et de trouver des réponses à leurs besoins dans les domaines du logement, des soins, de l’éducation des enfants et des loisirs, en valorisant leur capacité à participer elles-mêmes à la création des conditions de leur maintien dans la vie de la cité.

histoire01L’Abbé Jean Viollet, fondateur de l’association, avait une vision à contre-courant de la notion d’assistance qui dominait à l’époque : il ne prenait pas les personnes « en charge » mais prenait en considération leurs capacités. Cette vision très moderne pour l’époque permet de qualifier l’Abbé Viollet de précurseur.

Ainsi, les « œuvres familiales du Moulin Vert » au fil des années créent et gèrent des logements sociaux, préventoriums, dispensaires, centres culturels et maisons de vacances ; et participent sous l’impulsion de son fondateur à la création de mouvements familiaux : en 1903, une caisse coopérative de secours mutuels et de prévoyance est créée ; en 1905, le premier dispensaire de l’association est ouvert.

En 1928, l’association est reconnue d’utilité publique.

A partir de 1947, les différentes activités du Moulin Vert sont regroupées sous le vocable « Centre Familial d’Action Sanitaire et Sociale ». La plupart des établissements et services, tout en demeurant fidèles aux aspirations initiales, voient leur destination première évoluer en fonction des nouvelles exigences sociales, administratives et économiques. Depuis 1962, l’association se nomme Le Moulin Vert.

L’activité du Moulin Vert s’est développée au fil des donations :

  • Le préventorium de Jambville donné au Moulin Vert en 1914 est aujourd’hui un foyer pour enfants de 2 à 16 ans.
  • En 1941, la maison de Saintry a fait l’objet d’un don à l’association. De 1954 à 1977, c’est une maison de repos pour 20 mères et 24 bébés. De 1977 à 2008, cette maison devient un centre d’hébergement accueillant 20 mères et 24 enfants de moins de 2 ans dans le cadre de l’aide sociale. Depuis le 1er janvier 2008, c’est un centre maternel.
  • En 1965 est ouvert au Mesnil-Théribus dans le château de Beaufresne (donné à l’association par la nièce du peintre Mary Cassatt) un foyer de l’enfance.

L’histoire du Moulin Vert est également liée au rapprochement avec d’autres établissements ; notamment lors de la cession en 1986 par l’œuvre de Madame Avril de Sainte-Croix de deux foyers de jeunes filles (l’un à Paris et l’autre à Sèvres), ou par la reprise d’établissements de Mesdames Hoffer et Launay à Paris, Colombes et Gennevilliers. En 2007, Le Moulin Vert reprend l’activité de l’Association Club 0-3 et ouvre à Rouen Graffiti’s, une crèche de droit commun qui accueille un tiers d’enfants handicapés.

Enfin Le Moulin Vert a également obtenu de nouvelles autorisations et pu ouvrir des établissements, tel que l’EHPAD de la Courneuve en 2009.

Le Moulin Vert poursuit son développement en privilégiant les territoires sur lesquels il est historiquement présent (Bretagne, Hauts-de-France, Île-de-France et Normandie) et ses trois secteurs d’activité.